🏃 code VPIRUN :
  • -25% sur les nouveautés*!
  • livraison 24h offerte*
  • 5% de cashback
  • retour 30 jours*
Fédération Française d'Athlétisme

Comment choisir ses chaussures de randonnée ?

Choisir ses chaussures de randonnée

Que ce soit pour un passionné de randonnée ou un débutant cherchant à se lancer dans cette activité, le choix de chaussures de randonnée adaptées est primordial, pour le confort et la sécurité. Découvrez sur i-Run, l'importance du choix des chaussures de randonnée ainsi que toutes les clés pour choisir la paire qui conviendra le mieux, en fonction du niveau et de la pratique de chacun, ainsi que des terrains sur lesquels évoluer.

Chaussures de randonnees

Quelle est l’importance d’avoir de bonnes chaussures de randonnée ?

L´importance d´avoir de bonnes chaussures de randonnée ne peut être surestimée. Contrairement aux chaussures de running ou chaussures de sport standard, les chaussures de randonnée sont spécialement conçues pour les terrains instables et les conditions météorologiques imprévisibles.

Lors des randonnées, le pied est constamment sollicité. Effectivement, durant cette pratique sportive, la majeure partie du temps est passée debout, à marcher. Les chaussures de randonnée assurent alors un important rôle de maintien du pied, tout en évitant les frottements et les ampoules.

Leur robuste semelle extérieure apporte une adhérence supérieure pour éviter les glissades et les chutes. Les matériaux durables protègent quant à eux les pieds contre les obstacles rencontrés sur les sentiers.

Il devient donc indispensable de choisir les bonnes chaussures de randonnée pour assurer le confort et la sécurité des pied, tout au long des sessions outdoor. Pour que les sorties en plein air restent avant tout un plaisir, il est essentiel de prendre soin de ses pieds en leur offrant des chaussures adaptées.

Vous trouverez tous nos conseils et nos astuces pour bien choisir vos chaussures de randonnée. Les meilleures paires en fonction de chaque caractéristique vous sont proposées dans la page. Cependant, pour ceux désirant plus de choix ou qui ont déjà une idée de leurs besoins, nos rayons de chaussures de randonnée vous attendent !

Quelles chaussures en fonction des différents types de randonnée ?

La première question à se poser avant d´acheter des chaussures de randonnée est : « Quel type de randonnée vais-je faire ? ».

Autrement dit, sur quel type de terrain évoluer et avec quelles chaussures ?
Il existe trois types de terrains de randonnée : les sentiers faciles, les sentiers accidentés et les terrains hors-sentier.

chaussures de randonnée pour sentiers faciles

Les chaussures de randonnée à privilégier sur des sentiers faciles

Les sentiers faciles sont des itinéraires de randonnée qui sont souvent plats et réguliers, situés généralement en plaine ou en vallée. Ces sentiers sont idéaux pour les débutants, pour les randonneurs occasionnels qui souhaitent se balader ou pour ceux qui cherchent à se détendre et à profiter de la nature, sans rechercher la difficulté.

Marcher quelques heures, sur des sentiers tracés, de niveau facile, avec un petit sac à dos de randonnée à la journée ou sur quelques jours, peut sembler une activité anodine. Cependant, il est important de choisir la paire de chaussures de randonnée adéquate, pour garantir confort et sécurité, même sur des sentiers avec peu de technicité et quelle que soit la durée.

Les chaussures de randonnée à la journée sur les sentiers faciles

Pour les randonnées à la journée, sur les sentiers faciles, il est préconisé de porter des chaussures souples et légères, à tiges basses ou mi-montantes, pour favoriser le bon déroulé du pied.

Pour des chaussures de randonnée à la journée, sur sentiers faciles, i-Run recommande :

Les chaussures de randonnée pour plusieurs jours sur sentiers faciles

Voici une sélection de chaussures de randonnée à porter sur un parcours facile de plusieurs jours :

Pour une randonnée de quelques heures à plusieurs jours, toujours sur sentiers faciles, il est préférable de s’orienter vers des chaussures montantes, avec des tiges moyennes à hautes.

Effectivement, dans ce cas, il est suggéré de maintenir au maximum la cheville, tout en ayant une semelle à la fois souple et capable de supporter le poids du randonneur, voire celui d’un sac à dos en plus, et ce, durant quelques jours.

Les chaussures de randonnée sur les sentiers accidentés

Les caractéristiques à retrouver sur des chaussures de randonnée pour sentiers accidentés sont :

chaussures randonnée pour sentier difficile

  • Une semelle extérieure robuste avec une bonne adhérence sur les rochers et les terrains accidentés, avec des semelles Vibram, qui sont un choix populaire pour les randonneurs
  • Un système de laçage qui permet un ajustement personnalisé, pour un meilleur maintien et confort
  • Un talon renforcé, pour aider à stabiliser le pied sur les terrains escarpés
  • Une chaussure montante à tige haute, pour protéger la cheville des entorses
  • Une doublure imperméable, pour garder les pieds au sec en cas de pluie ou de traversée de cours d’eau
  • Une semelle intermédiaire rembourrée, pour un confort supplémentaire lors des descentes et des terrains accidentés.

Des marques telles que Salomon, Merrell, The North Face, Columbia, et La Sportiva proposent des chaussures de randonnée de qualité pour les sentiers accidentés.

La sélection d’i-Run de chaussures de randonnée, pour les sentiers accidentés se porte sur :

Les sentiers accidentés sont des itinéraires de randonnée qui offrent des défis physiques et techniques considérables. Généralement situés en montagne ou dans des paysages vallonnés, ces sentiers sont caractérisés par une surface irrégulière et instable. Les terrains sont variés, avec des dénivelés plus ou moins importants.

Les randonneurs doivent être prudents et vigilants, pour éviter les obstacles tels que les pierres, les racines, la boue ou les marches, sans oublier, les dévers et fortes pentes qui peuvent mettre à rude épreuve les jambes et les chevilles.

Les chaussures pour les randonnée exigeantes sur les hors-sentiers

Les hors-sentiers sont des itinéraires de randonnée exigeants qui ne sont pas balisés et qui ne suivent pas de terrains réguliers. Ces itinéraires peuvent être très variés et peuvent inclure des obstacles tels que des rivières à traverser, des rochers à escalader, des pentes raides et des passages étroits, où les mains peuvent être nécessaires pour progresser. Les randonneurs doivent ainsi faire preuve d'une grande concentration, d'une bonne préparation physique, et d’un bon équipement, pour avancer le plus efficacement possible.

Les caractéristiques à cibler sur des chaussures de randonnée hors sentiers sont :

chaussures de randonnée hors sentiers

  • Une semelle extérieure vigoureuse, avec une bonne adhérence pour traverser les rivières ou escalader la roche
  • Un matériau durable et résistant à l’abrasion pour résister aux rochers
  • Une chaussure de randonnée montante à tige haute, pour la protection des chevilles
  • Une chaussure de randonnée avec un bon amorti
  • Une doublure imperméable pour protéger les pieds de l’eau, de l’humidité et du froid
  • Une semelle étroite rembourrée, pour un confort supplémentaire lors des descentes
  • Un laçage ajusté confortable.

Notre sélection de chaussures de randonnée sur les hors-sentiers :

Plus le terrain de la randonnée est technique, plus la chaussure doit être rigide pour procurer une bonne stabilité. Une tige haute favorise quant à elle la tenue et la protection de la cheville. Des renforts et une semelle épaisse augmentent la durabilité des chaussures de randonnée.

Les chaussures d’approche

Les chaussures d’approche apportent une excellente adhérence et une meilleure tenue sur les terrains accidentés, que ce soit pour une approche en randonnée ou en escalade. Elles combinent les avantages des chaussures de montagne et d’escalade, pour offrir un compromis idéal entre protection, confort et adhérence.

Contrairement aux chaussures de montagne, les chaussures d’approche sont plus légères, avec une semelle extérieure antidérapante et un dessus plus respirant. Elles disposent également d’un matériau supérieur robuste qui protège les pieds des chocs, avec une semelle plus souple et moins profilée, pour plus de confort pendant la marche.

Enfin, ces chaussures sont souvent déperlantes pour protéger les pieds contre l’humidité. Les chaussures d’approche sont donc un équipement essentiel pour les activités de plein air qui nécessitent une adhérence, une protection et un confort supérieurs pour les pieds.

La sélection i-Run de chaussures d’approche :

L’importance de l’imperméabilité des chaussures de randonnée

Le choix de l’imperméabilité des chaussures de randonnée dépendra des conditions météorologiques auxquelles il est possible de se confronter. Une membrane imperméable type Gore-Tex protège les pieds de l’humidité mais rend la chaussure moins respirante.

Des chaussures Gore-Tex par temps sec et températures élevées peuvent devenir trop chaudes et faire transpirer des pieds. Le choix d’une chaussure avec membrane imperméable n’est donc pas obligatoire. Le cuir, bien que plus lourd, offre une bonne protection et également une bonne respirabilité. Il peut être une alternative intéressante.

La sélection i-Run de chaussures de randonnée imperméables :

Connaître les caractéristiques techniques de la chaussure de randonnée

Il est important de connaître les différentes parties de la chaussure de randonnée pour choisir la paire adéquate en fonction de ses attentes. Chaque partie a son importance et peut faire la différence en termes de confort et de sécurité lors des parcours.

La tige de la chaussure de randonnée

La hauteur de la tige est un critère important à prendre en compte lors du choix des chaussures de randonnée.

Qu’est-ce que la tige d’une chaussure de randonnée ?

La tige est la partie supérieure de la chaussure, qui recouvre le pied. Celle-ci peut-être basse, mid (mi-haute) ou haute. Cette tige peut être fabriquée avec différents matériaux, en cuir lisse, en tissu ou en cuir synthétique.

chaussures basses de randonnée

Les tiges basses

Les chaussures de randonnée basses, aussi appelées tiges basses, sont souvent les préférées pour les randonnées sur terrain plat ou les promenades sur sentiers faciles.

Les chaussures de randonnée à tige basse permettent une liberté de mouvement accrue à la cheville, les rendant idéales pour des activités telles que la balade, la marche active et les petites randonnées sur des sentiers faciles, où les tiges hautes ne sont pas nécessaires.

La sélection i-Run de chaussures de randonnée basses :

chaussures de randonnée mi-hautes

Les tiges mi-hautes

Les chaussures de randonnée mi-hautes, ou tiges mi-hautes, sont un bon compromis entre la protection de la cheville et la légèreté pour une randonnée à difficulté modérée.

Ces tiges sont conçues pour être utilisées dans une variété de situations, allant de la randonnée légère aux randonnées itinérantes, sur des sentiers modérés. Par rapport à une tige haute, la tige moyenne maintient la cheville de façon souple, ce qui rend la chaussure plus légère et plus confortable à porter.

La sélection i-Run de chaussures de randonnée mi-hautes :

chaussures montantes de randonnée

Les tiges hautes

La hauteur de la tige assure un excellent maintien de la cheville, même sur les terrains les plus accidentés.

Les chaussures à tige haute, donc les chaussures de randonnée hautes, sont particulièrement recommandées pour les randonnées longues et les treks, car la fatigue peut parfois entraîner des erreurs de pas. Dans tous les cas, la tige maintient efficacement le pied et la cheville.

La sélection i-Run de chaussures de randonnée montantes :

Choisir des chaussures de randonnée avec des tiges munies de crochets bloqueurs, permet un bon maintien du cou-de-pied. Il est alors possible de régler la tension du laçage en fonction des différentes parties du pied et ainsi obtenir un meilleur maintien.

Cependant, il est nécessaire de savoir que la hauteur de la tige ne garantit pas forcément la protection de la cheville. Il convient alors de choisir des chaussures avec un contrefort au talon, pour maintenir le pied dans l’axe de la chaussure et ainsi éviter les glissements latéraux, qui pourraient entraîner des ampoules et des douleurs. De plus, la malléole, l’endroit où viennent s’insérer les os de la cheville, doit être protégée, pour éviter les blessures.

Enfin, les chaussures de randonnée hautes ou mi-hautes, doivent être équipées d’un pare-pierre pour protéger la chaussure contre les pierres tranchantes et pour prolonger sa durée de vie. Les chaussures en cuir haut de gamme sont généralement construites d’une seule pièce pour renforcer leur solidité.

L´épaisseur de la semelle de la chaussure de randonnée

L’épaisseur de la semelle nécessite d’être prise en compte. Effectivement, une semelle suffisamment épaisse protège la plante des pieds des pierres et des autres obstacles du terrain. Les randonnées sur des terrains montagneux ou rocailleux peuvent être particulièrement éprouvantes, c’est pourquoi il est intéressant de choisir des chaussures de randonnée dotées d’une semelle épaisse et résistante.

Des semelles trop fines peuvent rapidement provoquer des douleurs et des œdèmes aux pieds, voire des blessures, en cas de marche prolongée sur des terrains accidentés. Les chaussures de randonnée doivent alors être équipées de semelles suffisamment épaisses, pour assurer une protection adéquate, tout en offrant un confort de marche optimal. En prenant en compte l’épaisseur de la semelle dans le choix des chaussures de randonnée, il est ainsi possible d’éviter les douleurs et les blessures.

La sélection i-Run de chaussures de randonnée à semelle épaisse :

Le crantage et l’accroche des chaussures de randonnée

L’accroche garantit une progression sûre et efficace sur des terrains hostiles et instables, tels que la boue, le sable ou la neige. Une bonne accroche est généralement fournie par des crampons profonds et sculptés sur la semelle extérieure de la chaussure, ce qui permet alors une meilleure adhérence au sol. Les crampons profonds apportent une excellente adhérence sur des surfaces glissantes, tandis que les crampons sculptés permettent une meilleure traction sur des surfaces plus dures et plus régulières.

Choisir des chaussures de randonnée avec une semelle extérieure appropriée, permet de minimiser le risque de glissades ou de chutes. Les crampons larges et peu profonds sont généralement utilisés, pour une meilleure adhérence sur des surfaces dures, telles que des roches et des pierres, tandis que les crampons plus fins et plus profonds conviennent mieux aux surfaces instables, comme la neige ou la boue. Il est donc primordial de bien vérifier le type de crantage selon le type de terrain à parcourir, afin d’assurer une stabilité et une sécurité optimales durant les randonnées.

Enfin, il convient de noter que l’accroche peut être influencée par des facteurs tels que l’humidité, la température et la saleté. Vérifier régulièrement l’état de ses chaussures de randonnée et les nettoyer fréquemment permet de maintenir une bonne adhérence sur le long terme. En cas de neige ou de verglas, il est recommandé de porter des crampons spécialement conçus pour ce type de terrain, pour garantir une adhérence optimale et prévenir des chutes et des blessures.

La sélection i-Run de chaussures de randonnée avec une bonne accroche :

Le pare-pierre de la chaussure de randonnée

Le pare-pierre est une bande résistante qui cerne la chaussure de randonnée au-dessus de la semelle. Il assure leur longévité et protège des pierres tranchantes et de la rosée. Les chaussures sans pare-pierre ne durent généralement pas longtemps.

La sélection i-Run de chaussures de randonnée avec un pare-pierre :

Les critères supplémentaires à prendre en compte pour bien choisir ses chaussures de randonnée

Le poids de la chaussure de randonnée

Le poids de la chaussure de randonnée est à prendre en compte, car il peut influencer le confort et l’endurance sur le long terme.

En général, les chaussures de randonnée légères sont plus agréables à porter sur une longue distance, car elles sollicitent moins les muscles et réduisent la fatigue. Cependant, il est important de trouver un équilibre entre son poids et sa solidité. En effet, des chaussures trop légères peuvent manquer de robustesse et offrir moins de protection sur des terrains accidentés, par exemple.

Le poids de la chaussure dépend également du type de randonnée souhaitée. En cas de randonnée de plusieurs jours avec un sac à dos chargé, il est préférable d’opter pour des chaussures plus robustes, qui apportent un bon maintien ainsi qu’une protection maximale, même si cela signifie un peu plus de poids.

Il est donc essentiel de prendre en compte ses propres besoins et préférences en matière de poids lors de la sélection des chaussures de randonnée, en gardant à l´esprit que le choix de chaussures confortables et adaptées au pied est essentiel.

La sélection i-Run de chaussures de randonnée légères :

La largeur de la semelle

La largeur de la semelle de randonnée a un impact significatif sur la stabilité des pieds. Les semelles étroites permettent une meilleure précision sur les terrains difficiles, tels que l’alpinisme, la marche d’approche ou la randonnée engagée. Elles offrent une bonne adhérence et une sensation de précision sur le sol, ce qui tend à l’amélioration de l’équilibre sur les terrains escarpés.

D’un autre côté, les semelles larges sont plus adaptées pour les randonnées sur des terrains plats ou légèrement accidentés, car elles offrent une grande surface de contact avec le sol et une excellente stabilité. Toutefois, sur des terrains escarpés, les semelles larges peuvent prendre trop de place sur le sol et ainsi limiter la capacité à trouver des appuis précis, pouvant ainsi provoquer des risques de blessures.

En fin de compte, le choix de la largeur de la semelle dépendra des besoins de chacun et des préférences personnelles. Il est important de trouver le bon équilibre entre la précision et la stabilité, pour la garantie une randonnée confortable et sûre.

La sélection i-Run de chaussures de randonnée avec de larges semelles :

Retrouvez nous dans notre magasin i-Run, connu sous le nom de "House of outdoor". Au sein du 8ème arrondissement de Paris, au 32 Rue des Mathurins, notre équipe vous fournit des conseils d'experts et s'engage à vous offrir le meilleur service possible. Vous pouvez également commander tous les produits disponibles sur i-Run.fr, et venir les récupérer en boutique via notre service Click&Collect ou vous faire livrer directement à domicile ou en point relais. N'hésitez donc pas à nous rendre visite et à vivre une expérience unique !

Photo de CHRISTOPHE VOUS CONSEILLE
CHRISTOPHE VOUS CONSEILLE
Responsable du i-Run house of outdoor

Les questions les plus fréquentes sur les chaussures de randonnée, i-Run y répond :

Les chaussures de randonnée ont une semelle plus rigide que les chaussures de trail. Elles posèdent également une tige plus robuste, pour bien protéger le pied contre les rochers et les racines. Elles ont également une meilleure adhérence sur les terrains accidentés. Les chaussures de course de trail running, quant à elles, sont plus légères et sont conçues pour une foulée plus rapide et plus dynamique.

Cela dépend des conditions météorologiques dans lesquelles il est prévu de randonner. Les chaussures de randonnée imperméables peuvent être utiles en cas de randonnée dans des zones humides ou en cas de pluie. Toutefois, elles peuvent être moins respirantes, ce qui peut entraîner des pieds moites et des ampoules.

La durée de vie des chaussures de randonnée dépend de la fréquence d’utilisation, du terrain sur lequel randonner et de la qualité des chaussures. En général, des chaussures de randonnée bien entretenues peuvent durer entre 500 et 1 000 kilomètres. Il est important de surveiller l’usure de la semelle et de la tige et de remplacer les chaussures lorsqu’elles commencent à montrer des signes de fatigue.

Les chaussures de randonnée doivent être confortables et bien ajustées pour éviter les ampoules et les blessures. Il est important de prendre en compte la forme et la largeur du pied, ainsi que la longueur des orteils. Il est recommandé de les essayer avec les chaussettes qui seront portées pendant la randonnée, pour un ajustement parfait.

Les chaussures de randonnée montantes et mi-montantes offrent une meilleure protection de la cheville, ce qui peut être important pour les randonnées sur terrain accidenté ou en montagne. Les chaussures basses sont plus légères et apportent une plus grande liberté de mouvement. Le choix dépendra donc du type de randonnée qu’il est prévu de faire.

Les chaussures de randonnée apportent une meilleure protection pour les pieds que les sandales de randonnée. Les chaussures de randonnée ont une semelle plus rigide et une tige plus robuste pour protéger le pied des rochers, des racines et d’autres dangers sur le sentier. Les chaussures de randonnée ont également une meilleure adhérence pour les terrains accidentés.

Les sandales de randonnée, en revanche, sont plus légères et plus aérées que les chaussures de randonnée. Elles peuvent être plus confortables par temps chaud ou dans des environnements humides, car elles facilitent la circulation de l’air autour des pieds. Cependant, les sandales de randonnée proposent moins de protection pour les pieds que les chaussures de randonnée, et elles ne sont pas recommandées pour les terrains accidentés ou les randonnées en montagne.

Choisir la bonne pointure pour des chaussures de randonnée est essentiel afin d’éviter les douleurs et les blessures, lors des excursions en montagne. Pour cela, il est recommandé de mesurer les pieds en fin de journée, lorsque ceux-ci ont tendance à être légèrement gonflés. A savoir qu’il est important de porter des chaussettes de randonnée, pour obtenir une mesure plus précise.

Il est également préconisé d’essayer plusieurs tailles et marques de chaussures de randonnée et de s’assurer que les orteils ne touchent pas le bout de la chaussure, tout en ayant assez d’espace pour bouger. La largeur des pieds ainsi que le type de terrain souhaité pour randonner sont également à prendre en compte afin de choisir la chaussure la mieux adaptée.

Pour bien choisir ses chaussettes de randonnée, il est conseillé de prendre en compte plusieurs critères. Tout d’abord, opter pour des chaussettes adaptées à la saison et au type de randonnée pratiquée. Ensuite, privilégier des chaussettes en matière technique respirante, qui évacuent efficacement la transpiration et limitent les frottements.

Il est conseillé de choisir des chaussettes qui maintiennent bien la cheville, pour éviter les blessures lors de la pratique de la randonnée. Les chaussettes doivent comporter des renforts au niveau des zones les plus sollicitées, tels que les orteils, le talon et la plante du pied, pour apporter une meilleure protection et éviter les ampoules. Bien choisir la taille de ses chaussettes permettra d’éviter les plis et les irritations.

Pour choisir sa paire de chaussures de randonnée, il est important de cibler plusieurs caractéristiques. Le maintien et la protection sont des éléments clés à rechercher. En effet, plus la tige est haute, rigide et épaisse, plus le pied du randonneur est protégé contre les chocs, les coupures, les foulures et les entorses. Une tige haute apporte également un meilleur maintien de la cheville, ce qui permet de réduire les risques de blessures. Il est donc important de bien choisir sa chaussure en fonction de l’intensité de la randonnée et du terrain sur lequel évoluer.

Les chaussures de randonnée peuvent être fabriquées à partir de deux matériaux principaux : le cuir et le synthétique. Le cuir est un matériau durable et imperméable naturellement, qui nécessite un entretien rigoureux, pour préserver ses propriétés. Moins respirant que le synthétique, ce matériau peut poser problème lors des randonnées par temps chaud.

Le synthétique, quant à lui, léger et respirant est plus agréable à porter en été. Cependant, il n’est pas imperméable et doit être équipé d’une membrane, pour résister à l’eau. Les chaussures en synthétique sont également moins robustes que les chaussures en cuir. En fin de compte, le choix du matériau dépendra des préférences personnelles, du budget et de l’environnement dans lequel il est prévu de marcher.

Afin de prolonger la durée de vie de ses chaussures de randonnée, il est essentiel de les entretenir après chaque sortie. Pour commencer, retirer les cailloux et la boue sur les semelles et la tige, ensuite, enlever la semelle intérieure et les lacets, puis, aérer les chaussures dans un endroit sec.

Si les chaussures sont très sales, privilégier le nettoyage à la main avec de l’eau tiède et du savon neutre, en évitant d’utiliser une brosse dure, qui pourrait endommager les matériaux. Après le nettoyage, laisser les chaussures sécher à température ambiante sans les exposer à une source de chaleur directe. Il est également préconisé de réimperméabiliser les chaussures une à deux fois par an, avec un spray imperméabilisant.

Enfin, pour ranger les chaussures, il est nécessaire de s’assurer que celles-ci soient bien sèches et de les stocker dans un endroit sec et aéré. En suivant ces conseils d’entretien, il est possible de prolonger la durée de vie des chaussures de randonnée et de maintenir leur performance au fil du temps.

Une bonne chaussure de randonnée doit offrir un maintien et une protection adaptés à la pratique de la randonnée. Cela passe notamment par une tige haute, rigide et épaisse, qui protège efficacement les chevilles et les pieds des chocs, des coupures, des foulures et des entorses. La semelle doit être résistante et doit apporter une bonne accroche et donc garantir une stabilité et une sécurité optimales, sur différents types de terrain. Enfin, la chaussure doit être confortable, bien ajustée au pied et adaptée à la morphologie du randonneur, pour éviter les frottements et les ampoules.

Pour prévenir les ampoules et les douleurs aux pieds, il est important de porter des chaussures adaptées à la randonnée, qui soient bien ajustées. Porter des chaussettes spéciales pour la randonnée apporte également du soutien et une bonne absorption de l’humidité. Pour éviter les frottements et les irritations, il est conseillé de mettre de la crème anti-frottement ou de la poudre pour bébé sur les pieds avant de partir en randonnée. Durant l’activité, s’arrêter régulièrement permet aux pieds de se reposer et d’éviter de marcher trop longtemps sans pause. Enfin, il est essentiel de bien s’hydrater et de maintenir une alimentation équilibrée pour éviter les crampes et les douleurs musculaires.

Pour randonner sur de la neige ou sur un terrain gelé, les anti-glisses sont indispensables pour éviter les chutes et les glissades. Dans ce cas, il devient donc primordial de choisir les crampons en fonction du terrain sur lequel évoluer. Pour une neige tassée et un faible dénivelé, les crampons élastiques munis de picots en métal anti-dérapants sont parfaits.

Pour des sentiers enneigés et vallonnés, les crampons avec des pointes en inox seront plus adaptés, offrant ainsi une meilleure accroche en montée et en descente. Si le terrain est en dévers et le dénivelé important, opter pour des crampons avec les pointes en acier plus rigides apporte une meilleure sécurité. Enfin, pour prolonger leur durée de vie, il faut rincer les crampons à l’eau claire et les faire sécher à l’air libre avant de les ranger dans leurs housses respectives.

Vente Privée mon compte mon panier suivi de commande